Portfolio - Axel Berardino

Projets, articles, cv, ...

Écrire de bons commentaires

Comment écrire de bons commentaires Écrire du code est une chose, mais faire en sorte que celui-ci reste compréhensible à tous y compris soi-même, nécessite un peu d’effort. C’est là que le commentaire entre en jeu. Les commentaires sont là pour aider à la compréhension du code. Ils accompagnent le lecteur en lui évitant une fastidieuse lecture de code. Le seul souci, c’est que parfois ces commentaires sont mal écrits. Non seulement, la lecture n’est plus facilité, mais elle devient alors très difficile !

Calculer le temps d'exécution en C++

Calculer le temps d’exécution Très souvent, on est amené à calculer le temps mis par une fonction ou un morceau de code. De nombreuses méthodes différentes existent pour arriver à ce but, mais toutes ne sont pas fiables ou précises. Linux Sous Linux, il est généralement conseillé d’utiliser gettimeofday (précision à la microseconde). Il existe aussi clock(), mais celle-ci est peu précise (précision à la milliseconde). Windows Sous Windows, il est généralement conseillé d’utiliser QueryPerformanceCounter précision à la microseconde).

N'utilisez pas NULL en C++

N’utilisez pas NULL en C++ Je vois très souvent des gens utiliser “NULL” en C++. “NULL” ne devrait pas être employé. Nous allons voir pourquoi, mais revenons d’abord sur son apparition dans le langage C. Une histoire NULL Au tout début du C, les constantes n’existaient pas. Dès le moment où l’on avait besoin de valeurs constantes, on utilisait le préprocesseur. Le type le plus abstrait à cette lointaine époque, était “char*“.

Du bon usage du using namespace

Je vois très souvent la notion de namespace, mal utilisée. J’explique souvent sur le forum, la raison pour laquelle il faut absolument proscrire des écritures du genre: using namespace. Voici un petit tutoriel exhaustif sur la raison pour laquelle je déconseille fortement ce genre de pratique. Dans ce tutoriel, je vais aborder la notion d’espace de nom. En effet, je vois très souvent des programmeurs C++, mal les utiliser. Entrons directement dans le vif du sujet: n’utilisez pas using namespace, jamais !

Réalisation d'un compilateur (partie 2)

Réalisation d’un compilateur: Partie 2, le lexing Dans le précédent article nous avons brièvement vu les différentes étapes qui permettaient de créer un exécutable. Abordons maintenant la première phase plus en détail. Dans cette étape il va falloir non seulement détecter et extraire les tokens du fichier source, mais aussi les vérifier. Enfin, l’ensemble de ces tokens sera sauvegardé puisqu’ils sont indispensables à la réalisation des étapes suivantes. Quelques bonnes pratiques Avant d’aller plus loin, il est important lorsqu’on aborde un projet de cette taille, de se fixer quelques bonnes pratiques.

Réalisation d'un compilateur (partie 1)

Réalisation d’un compilateur de pascal simplifié en C++ Introduction : Pourquoi réaliser un compilateur ? Tout développeur est amené à utiliser un compilateur. Toutefois peu sont ceux qui savent réellement comment fonctionne celui-ci. Cet article et les suivants sont donc là, d’une part pour présenter les différentes étapes de compilation, et d’autre part pour expliquer comment créer un programme qui réalisera l’ensemble de ces étapes. Qu’est-ce qu’un compilateur ? Avant la venue des langages de programmation, les programmeurs devaient connaître par cœur l’architecture de la machine sur laquelle ils travaillaient, et parler directement à celle-ci à l’aide d’un langage binaire.